Stockholm
10 Aug, Wednesday
19° C
TOP

PARIS HILTON, ÉGÉRIE LANVIN : LA REVANCHE D’UNE BLONDE

  /  Mode   /  Fashion Studies   /  PARIS HILTON, ÉGÉRIE LANVIN : LA REVANCHE D’UNE BLONDE
Image Alt

PARIS HILTON, ÉGÉRIE LANVIN : LA REVANCHE D’UNE BLONDE

cover Paris Hilton Lanvin

« Méconnaissable ». Le 15 mars 2021, découvrir la collaboration entre Paris Hilton et Lanvin sur instagram a mis un peu de sel dans ma vie après une fashion week chiante comme la pluie. « Elle est méconnaissable » me dis-je, à l’unisson avec des millions d’utilisateurs du réseau social, mordus de haute couture ou fans de la star. « Mais c’est pas elle ! » m’exclamais-je encore, incrédule. Et de vérifier à nouveau le nom de ce superbe mannequin à l’ennui hitchcockien qui portait à merveille la nouvelle collection Lanvin… Glamour comme jamais (mais vraiment jamais), c’était bien Paris Hilton qui, à la surprise générale, endossait un nouveau personnage : celui d’égérie d’une maison de couture française plus élégante tu crèves.

Et de vérifier à nouveau le nom de ce superbe mannequin à l’ennui hitchcockien qui portait à merveille la nouvelle collection Lanvin…

PARIS HILTON, DE PERSONNAGE TRASH À ÉGÉRIE GLAM

Je parle de « personnage » à dessein. Un peu comme une actrice, une égérie prête son image à une marque tout en en promouvant les codes à des fins marketing. Quand elle prête son image à Dior ou Chanel, Marion Cotillard bouffe à tous les râteliers vend sa beauté française oscarisée tout en devenant ambassadrice de la marque, relookée de pied en cap pour en défendre le savoir-faire, les valeurs et tout ce qui fait son ADN. Vieux comme le monde, il s’agit d’un échange de bons procédés. Ok.

Mais à y regarder de plus près, le cas Paris Hilton est très intéressant car elle définit elle-même sa carrière comme celle d’un personnage qu’elle a créé de toutes pièces jusqu’à atteindre une célébrité sans pareille. « J’ai l’impression d’avoir créé un monstre » dit-elle elle-même dans le documentaire This Is Paris (2019) disponible sur YouTube.

la transformation de Paris Hilton

Paris Hilton pour Lanvin en 2021 VS Paris Hilton dans les années 2000

« J’ai l’impression d’avoir créé un monstre »

PARIS HILTON ET LANVIN : DEUX PLANÈTES OPPOSÉES

PLANÈTE PARIS

Ultra controversée (on en reparlera), celle dont les frasques ont lancé la télé-réalité des années 2000 est considérée comme la première influenceuse du 21ème siècle pour le meilleur… et surtout pour le pire (on en reparlera again). Dans l’imaginaire collectif, Paris Hilton est une Barbie richissime, écervelée et délurée que les trentenaires chérissent d’un souvenir ému mêlé de gêne. Entre 2003 et 2007,  The Simple Life  – le programme de télé-réalité qui a fait connaître la jeune femme – est au summum et Paris Hilton, une idole..Loin de la Philosophie d’Amel Bent, tube de 2004 prônant l’acceptation de soi et le sens de l’effort, Paris Hilton cartonne la même année avec un discours à l’opposé : le fameux adage « be famous for being famous » (« sois célèbre pour être célèbre ») qui fait encore des ravages aujourd’hui, surtout chez les adolescents. Sans parler du rapport à l’image de cette jeune femme qui était pour le moins compulsif.

Paris Hilton The Simple Life

Paris Hilton et Nicole Richie dans « The Simple Life » (2003-2007)

Dans l’imaginaire collectif, Paris Hilton est une Barbie richissime, écervelée et délurée.

PLANÈTE LANVIN

Sur une autre planète, nous avons la maison Lanvin, temple de l’élégance française depuis 132 ans et plus ancienne maison de couture parisienne toujours en activité. Lanvin c’est le chic, l’Histoire, le savoir-faire, les essayages compassés et les petites mains surannées, les images sur papier glacé, les princesses laquées et stars hollywoodiennes, la baguette de pain, la Tour Eiffel, bref, le sang de la veine.

La maison de couture Lanvin

Lanvin (REUTERS/Christian Hartmann)

Sur une autre planète, nous avons la maison Lanvin, temple de l’élégance française depuis 132 ans et plus ancienne maison de couture parisienne toujours en activité.

Le 15 mars 2021 donc, le monde de la mode s’est étouffé dans son café en découvrant Paris Hilton posant pour la campagne Lanvin. On ne pouvait qu’être étonné par cette collaboration qui, sur le papier, est complètement antinomique. La maison Lanvin est-elle en chute de notoriété au point d’avoir besoin de Paris Hilton pour exister ? La pionnière des influenceuses est-elle en quête de respectabilité ?

EN MODE PARIS HILTON

Ya pas à dire, la mode des années 2000 me colle des remontées acides. Jeans tailles basses, crop tops, joggings en éponge piqués de strass, strass partout d’ailleurs, tout le temps, sur les casquettes Von Dutch, les tattoos papillons, sur les dents… Et ne me lancez pas sur Juicy Couture, plus tendance que jamais car « le mauvais goût n’existe plus » paraît-il, et que je ne voudrais vraiment pas dire qu’il y a certains directeurs artistiques qui devraient manger leurs morts et retourner en école de stylisme.

Paris Hilton, c’est un look qui marquera l’histoire de la mode à jamais, à l’origine de l’esthétique de toute une génération de nouveaux créateurs.

Tout comme on associe la mode des années 50 à Marilyn et la mode des années 70 à Françoise Hardy, la mode des années 2000 C’EST Paris Hilton. Bronzage californien à l’année, crinière de Barbie girl peroxydée, la jeune femme sexy en diable a une vingtaine d’années quand son personnage de jeune héritière décérébrée crève l’écran.

Paris Hilton années 2000

Strass, Von Dutch, joggings en éponge et taille basse : le look de Paris Hilton dans les 2000′

Car miss Hilton en fait des caisses : dans The Simple Life, elle vole complètement la vedette à son acolyte Nicole Richie grâce à un personnage savamment travaillé. Voix enfantine haut perchée, manque de culture générale assumé, fainéantise, mépris de classe, superficialité… le tout dans la joie, la bonne humeur ET un look qui marquera l’histoire de la mode à jamais, à l’origine de l’esthétique de toute une génération de nouveaux créateurs.

Blumarine tendance 2000

Blumarine automne-hiver 2021, inspiration tendance 2000

PARIS HILTON : SLUTSHAMING ET CONSÉQUENCES

Au sortir du programme, Paris Hilton est une star qui, selon son attaché de presse « invente le selfie » en 2004. Mais le retour de bâton n’est pas tendre pour cette idole rose bonbon. La première « influenceuse » subit un harcèlement médiatique qui fait sauter toutes les digues. Quand un ex petit ami révèle délibérément une sex tape avec la star contre son gré, c’est l’escalade. Monsieur fait le tour des plateaux télévisés pour promouvoir les sites qui diffusent la vidéo, rires complices du public en prime.

Paris Hilton a 23 ans et fait les frais, sans broncher, d’un slutshaming médiatique organisé.

Paris Hilton a 23 ans et fait les frais, sans broncher, d’un slutshaming médiatique organisé. Harcelée par les paparazzi, humiliée dans les talkshows les plus suivis d’Amérique, sacrée parmi « les 100 femmes les plus chaudes du monde » par le magazine Men’s Health , « célébrité la plus surestimée au monde » par le livre des records et « célébrité la plus impopulaire auprès des américains » par l’institut de sondage Ipsos, Paris Hilton est une cible qui, à force de s’être moquée des classes populaires américaines dans The Simple Life, ne reçoit plus que des torrents de haine. Elle incarnait aussi une certaine idée de l’émancipation féminine qu’il fallait absolument détruire.

« Si ça se passait aujourd’hui, ce serait une toute autre histoire » déclare-t-elle à ce sujet dans le documentaire This Is Paris. Vingt ans avant #metoo, s’acharner sur Paris Hilton jusque dans l’intimité ne posait de problèmes de conscience à personne.

Elle incarnait aussi une certaine idée de l’émancipation féminine qu’il fallait absolument détruire.

VINGT ANS APRÈS

Vingt ans que la star américaine avait disparu des radars. Mais du haut de ses 60 millions de fans tous réseaux sociaux confondus, la jeune femme n’a pas perdu son temps. À 40 ans (et oui !), l’héritière se livre avec sincérité sur son histoire, son quotidien et son ambition dévorante dans le documentaire This Is Paris.

AMBITION ET REGRETS

Si on est frappé par la solitude de son quotidien et la toxicité de certaines personnes de son entourage, la lucidité avec laquelle elle analyse le personnage qu’elle a créé – bien loin de son naturel relax et de sa véritable voix, étonnamment grave – force le respect. À propos du danger que représentent les réseaux sociaux et la représentation de soi, elle déclare, émue « Quand je vois les photos de certaines fillettes de 13 ans, je me sens responsable… ». Ce qui frappe également, c’est son rapport à l’argent : « Je voulais faire 100 millions de dollars, c’est fait, aujourd’hui je veux faire des milliards ».

le business Paris Hilton

Le business Paris Hilton

« Quand je vois les photos de certaines fillettes de 13 ans, je me sens responsable… ».

EMPIRE FINANCIER ET DOUBLE PERSONNALITÉ

En vingt ans, Paris Hilton a bâti un véritable empire financier fait de licences et de produits dérivés à son nom. Son quotidien ? Travailler 24h/24 pour faire fructifier ses 3 milliards de dollars de chiffre d’affaire recensés au moment où j’écris ces lignes. De « fille de » à « star de la télé-réalité », elle est devenue une femme d’affaires redoutable qui surfe toujours sur l’image « superficialité, blondeur et paillettes » qu’elle a créé.

Dans le documentaire, le contraste entre les plans où elle se livre face caméra et ceux où on la suit en pleine tournée promotionnelle est saisissant. Elle se glisse dans la peau d’une lolita un peu tarte à la voix nasillarde d’une seconde à l’autre. Prisonnière de son image adolescente (tout le monde grandit) ou surdouée du marketing dès The Simple Life ? Je ne sais pas… Ce qui est sûr, c’est qu’elle est une femme indépendante qui gère son business d’une main de maître, tout comme… Jeanne Lanvin !

PARIS HILTON ET LANVIN : QUEL POINT COMMUN ?

UN STORYTELLING IMPROBABLE

Et voici le tant attendu « point commun » entre Paris Hilton et Lanvin, car il en fallait bien un pour expliquer cette collab improbable : « J’ai une vraie admiration pour le travail de Jeanne Lanvin, fondatrice de la marque. Elle a su construire un empire à partir d’un petit magasin qui existe toujours 130 ans plus tard. Son esprit d’entreprise est absolument incroyable. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? » déclare Paris Hilton dans le communiqué de presse diffusé par Lanvin pour promouvoir cette collaboration. Lol. S’il est vrai que Jeanne Lanvin est un exemple de réussite financière et sociale à une époque où les femmes n’avaient pas voix au chapitre, il est, selon moi, difficile de comparer le parcours des deux femmes. Au-delà du facteur anachronique, ça n’a juste tout simplement rien à voir.

Jeanne Lanvin et Paris Hilton

Jeanne Lanvin et Paris Hilton

S’il est vrai que Jeanne Lanvin est un exemple de réussite financière et sociale à une époque où les femmes n’avaient pas voix au chapitre, il est, selon moi, difficile de comparer le parcours des deux femmes.

JEANNE LANVIN, UNE HISTOIRE DE LA MODE MODERNE

Pour la petite histoire, Jeanne Lanvin naît en 1867 dans une famille nombreuse qui vit dans une pauvreté extrême. À 18 ans, elle ouvre une petite boutique de chapeaux au cœur de Paris et, très vite, ses qualités de couturière font le tour de la capitale. Son succès est tel qu’elle fonde sa propre maison rue du Faubourg Saint-Honoré en 1893 et les parisiennes d’affluer chez Jeanne Lanvin.

La naissance de sa fille Marguerite, en 1897, va bouleverser le destin de mademoiselle Lanvin. Habillée par sa mère, la petite fille devient une mini égérie et, entre les demandes de chapeaux, les commandes de mode enfantine se multiplient au point que Jeanne, maligne, dédie désormais un espace entier de sa boutique à cette nouvelle activité. Elle développe la femme en 1909 et  adhère, la même année, à la chambre syndicale de la couture parisienne, passant ainsi du statut de modiste à celui de couturière ultra respectée. En 1915, Lanvin se lance à la conquête du monde et plus rien ne pourra arrêter Jeanne, qui s’éteindra à 79 ans à la tête d’une des maisons de couture françaises les plus connues de la planète…

maison-lanvin-archive

La maison Lanvin et Jeanne Lanvin au travail, circa 1910, ©Lanvin

Y a-t-il des ressemblances entre le parcours de Jeanne Lanvin et celui de Paris Hilton ? Je vous laisse juger.

PARIS HILTON ET LANVIN : OPÉRATION SÉDUCTION

OBJECTIF 1 : RÉHABILITER PARIS HILTON

S’il est vrai que Paris Hilton mène rondement ses affaires, son personnage sexy et déluré des années 2000 lui colle à la peau. Contrairement à Nicole Richie, sa meilleure amie dans The Simple Life, elle n’a pas su faire évoluer son image vers plus de maturité, notamment en terme de style. Malgré ses efforts, son look de lolita-trash des 2000’s lui colle désespérément aux basques et, hormis sur les réseaux sociaux, plus de son, plus d’image. Et puis franchement : qui a vraiment envie d’une coque de téléphone Paris Hilton ou d’un parfum à son effigie, si ce n’est pour la blague ? Dans le monde très fermé de la mode, personne. Elle n’a pas opéré de virage à 360° à la Céline Dion, au premier rang des défilés après avoir été clouée au pilori pour sa dégaine improbable ces vingt dernières années.

Malgré une influence mode indéniable, le personnage Paris Hilton aura toujours 20 ans, un crop top et un jean déchiré. Pas facile pour une femme publique de 40 ans qui a elle-même créé la star Kim Kardashian (pour rappelle : c’était sa meilleure amie/esclave /dog-sitter au fond à droite près de la porte coupe-feu).

Paris Hilton n’a pas su faire évoluer son image vers plus de maturité, notamment en terme de style.

OBJECTIF 2 : FAIRE PARLER DE LANVIN

S’il est vrai que Lanvin est l’une des plus grandes marques de mode française, elle est en dangereuse perte de vitesse depuis 2015, date où Alber Elbaz, son couturier le plus emblématique, a claqué la porte.

Alber Elbaz chez Lanvin

Alber Elbaz chez Lanvin (2002-2015)

Lanvin est en dangereuse perte de vitesse depuis 2015.

Lui succéderont Bouchra Jarrar (2016-2017), Olivier Lapidus (2017-2018) puis Bruno Sialelli qui, à ce jour, est toujours en poste (et a dépassé les un an à la tête de la maison, alleluia). Mais rien à faire, Lanvin manque de souffle et peine à retrouver la grandeur des années Elbaz… Les collections se suivent et n’attirent plus les regards, la maison de Jeanne peine à se démarquer de ses grandes rivales. Quand on compare la force de frappe de la maison Balmain dirigée par Olivier Rousteing depuis plus de 10 ans, c’est un naufrage…

UNE COLLABORATION QUI FAIT FLOP ?

À propos de la collaboration Lanvin x Paris Hilton, on peut lire ces mots sur le site de la marque : « Inspirée par les portraits des femmes de la bonne société New Yorkaise des années 50, plus connues sous le nom des « Cygnes », cette campagne interprète l’image des icônes d’aujourd’hui : les influenceuses. ».

 

Portraits de femmes par Richard Avedon, circa 1950

Portraits de femmes par Richard Avedon, circa 1950

Il est vrai que la campagne est très belle et que Paris Hilton a un je-ne-sais-quoi des femmes immortalisées par Richard Avedon.

Paris Hilton pour Lanvin par Mert and Marcus (2021)

Paris Hilton pour Lanvin par Mert and Marcus (2021)

L’heure de la réhabilitation des célébrités féminines sacrifiées sur l’autel des années 2000 a sonné.

À l’heure de la réhabilitation des célébrités féminines sacrifiées sur l’autel des années 2000 (dont Britney Spears ou, en France, Loana), les photos de campagne Lanvin avec Paris Hilton lui rendent justice. Loin de son look d’éternelle ado sexy et débile, on la découvre somptueuse, adulte et chicissime.

Je ne peux pas m’empêcher d’y voir un certain cynisme. Tout ça, c’est du win-win : Paris Hilton tente de s’offrir une crédibilité, Lanvin tente de buzzer. Laissez-moi vous prédire l’avenir : ça va rater. En vérité ce n’est pas cynique : c’est triste.