TOP

OTTOLINGER SS20

  /  Mode   /  Fashion Week Report   /  OTTOLINGER SS20
Image Alt

OTTOLINGER SS20

cover ottolinger resize

OILY

Lieu maxi glauque, musique venue des confins de l’enfer, moi trempée et debout dans le fond comme une merde, comment te dire que mon premier défilé OTTOLINGER commençait MAL ?

J’adore ce genre d’effet. Cette première fois où, bravache, on s’ y rend à l’état sauvage sans en attendre rien. Quand on se dit qu’au pire, ça fera une bonne histoire à raconter aux copines et que, au mieux, il aura payé. Quand soudain, semblant crever le Ciel et venant de nulle part surgit un énoooooorme kiffe.
.
Je suis navrée que vous ne puissiez pas voir grand chose sur cette vidéo prise au péril de me casser la gueule, mais j’ai ADORÉ ce défilé. Cette marque, qui sur le papier n’était pas vraiment ma came, m’a fait renouer avec une certaine idée de la couture weirdo.


Transformées en sirènes huilées, les mannequins arboraient des créations organiques ultra moulax toutes de drapés savants, de textiles innovants et d’imprimés hypnotiques.
Intelligent et étrange, lyrique et sexy, la griffe a fait entrer la magie dans ma Fashion Week.

Merci à Ritual Projects pour l’invit !

Post a Comment