TOP

ANREALAGE SS20

  /  Mode   /  Fashion Week Report   /  ANREALAGE SS20
Image Alt

ANREALAGE SS20

cover anrealage resize

ANGLE

La tempête faisait rage alors que je me rendais au show Anrealage (#rimeriche). C’est après m’être faite jeter d’un café où je demandais refuge (« et si je venais chez toi sans payer, hein ?? ») que je m’engouffrai dans un Palais de Tokyo bourré à craquer. La bonne nouvelle : j’avais enfin une place assise.


Sur les sièges nous attendaient des sacs de goodies qui contenaient des compléments alimentaires japonais. Chelou. La griffe, emmenée par un styliste nippon auréolé du prix LVMH, est du genre expérimentale et promettait de dévoiler une collection qui ferait date. .
C’était TEEEEELLEMENT bien 🎉🎉. Par rangs de 3, des mannequins coiffés de perruques platines proposaient des variations d’une même tenue classique. Il y avait la version de base, puis exagérément grande, puis ridiculement petite. Le trench, le jean, le pantalon chino, le pull à carreaux, la chemise… Tous les basiques y sont passés dans la plus grande dextérité.
.
On critique souvent la mode en pointant du doigt « l’importable ». Mais qu’est-ce qui est portable, finalement ? Nos vêtements tels que nous les concevons ne sont que le fruit de constructions culturelles et politiques. Pourquoi ne pas avoir un col en vrac, une manche à la place de la jambe et les fesses offertes aux 4 vents ? Comme à peu près dans tous les champs universitaires, les couturiers comme Kunihiko Morinaga font tout simplement de la recherche en Vêtement (sans parler du fait que les japonais sont les plus chauds en coupe de la planète).

Bref, un show apocalyptique hyper intéressant qui a fait battre mon cœur de nerd… passionnément.

Merci à PR Consulting pour l’invit !

Post a Comment